ORPC Voirons


 
 
Maintien de la valeur
D'importants stocks d'armes balistiques à longue portée
En cas de conflit armé, chaque habitant doit disposer d'une place protégée à proximité de son lieu de résidence, ceci afin de garantir l'égalité des chances. Dans les conditions actuelles, un conflit armé ayant des répercussions directes sur la Suisse ne serait susceptible d'éclater qu'au terme d'un délai de préalerte de plusieurs années. Aussi les ouvrages de protection dont on dispose actuellement ne répondent-ils pas à un besoin impérieux à court terme. Reste qu'il existe toujours de par le monde d'importants stocks d'armes balistiques à longue portée, avec ou sans potentiel de destruction massive. L'utilisation de telles armes contre la Suisse est aujourd'hui peu probable mais on ne saurait exclure définitivement cette éventualité.

Maintenir une bonne infrastructure de protection à moindre coûts
En Suisse, il existe plus de 270'000 abris, dont 3500 constructions protégées. 95 pour-cent de la population dispose aujourd'hui d'une place protégée. Le jour où un conflit armé se dessinerait à l'horizon, le laps de temps qui serait nécessaire pour reconstruire tous ces ouvrages de protection dépasserait largement le délai de préalerte admis aujourd'hui, à savoir quelques années. Les constructions protégées ont une durée de vie de plusieurs décennies et les conserver en l'état ne demande qu'un faible investissement: il vaut par conséquent la peine d'en maintenir la valeur.

Contrôles périodiques d'abris
Contrôler périodiquement l'état de préparation des abris constitue en ce sens une mesure essentielle. L'application de cette mesure, soit le contrôle périodique des abris, incombe aux cantons et aux communes. Les contrôles périodiques d'abris permettent.
  • de contrôler l'état de préparation technique des abris;
  • de rappeler aux propriétaires d'abris les responsabilités qui leur incombent quant à l'entretien de ces ouvrages;
  • de créer les conditions nécessaires à une prompte réalisation de l'état de préparation des abris en cas de conflit armé notamment, mais aussi en cas de catastrophe ou dans toute autre situation d'urgence.
Degré de préparation adapté
Compte tenu de l'évolution des dangers et des délais de préalerte, il est possible de réduire le degré de préparation au fonctionnement des ouvrages de protection, d'où une diminution des frais d'exploitation et d'entretien.
 
 
ORPC Voirons - Office Intercommunal de Protection Civile - C.P. 184 - 1226 Thônex
Tél. + 41 22 349 93 95 - Fax. + 41 22 869 39 39 - contact@orpcvoirons.ch